TEMPS


TEMPS
n. m.

Durée des choses, marquée par certaines périodes, et principalement par la révolution apparente du soleil. Compter, mesurer le temps. Un long temps. Un temps court. Un temps limité. Temps passé. Temps présent. Temps futur, à venir. Le temps coule. Le temps s’écoule. Le temps passe bien vite. En même temps. Dans le même temps. Il y a bien du temps. Il y a peu de temps. Le temps amène de grands changements. Le temps fera découvrir la vérité. Avec le temps. Les poètes ont personnifié le Temps. On représente le Temps sous la figure d’un vieillard ailé qui d’une main tient une faux, et de l’autre un sablier.

Le temps dévore tout, à la longue tout se détruit.

Le temps presse, Il faut agir rapidement.

Laps de temps, Espace de temps. Après un grand laps de temps.

En termes d’Astronomie, Temps vrai, Le temps mesuré par le mouvement réel et inégal de la terre autour du soleil. Temps moyen, Le temps mesuré par un mouvement uniforme, réglé sur la vitesse moyenne de la terre.

TEMPS désigne aussi la Durée limitée, par opposition à l’éternité. Platon a dit que le temps est une image mobile de l’éternité immobile.

Avant tous les temps, avant les temps, avant le temps, Avant la création du monde.

TEMPS se dit, dans un sens particulier, de la Succession des jours, des heures, des moments, considérée par rapport aux différents travaux, aux diverses occupations des personnes. C’est un homme qui ne connaît pas le prix du temps. Faire un bon usage du temps, un bon emploi du temps. Employer bien le temps. Ménager bien le temps. Le temps est précieux. Cela demande bien du temps. Il faut beaucoup de temps pour cela. Ce travail me prendra beaucoup de temps. J’y ai donné, j’y ai consacré tout mon temps. Cet importun me fait perdre mon temps. Gagner du temps. Je vous réclame une heure de votre temps. Je ne puis disposer de mon temps comme je voudrais.

Perdre le temps, perdre son temps, Ne rien faire ou faire des choses inutiles. Je n’ai pas de temps à perdre, Je n’ai pas de temps à employer inutilement. Je n’ai pas de temps à perdre pour arriver à tel endroit, Je n’ai que le temps nécessaire pour ne pas y arriver trop tard. Prov., Le temps perdu ne se retrouve jamais.

Rattraper le temps perdu, réparer une perte de temps, Profiter mieux du temps qu’on n’a fait par le passé, en faire un meilleur usage; Redoubler son travail pour faire en peu de temps ce qu’on avait négligé jusqu’alors.

Passer le temps, passer son temps à quelque chose, à faire quelque chose, L’y employer; cela ne se dit que des occupations futiles. Il passe le temps à jouer, à rêver. Il passe son temps à ne rien faire.

Absolument, Passer le temps, Se distraire en attendant l’heure marquée pour quelque chose. Je m’ennuyais à l’attendre, j’ai pris un livre pour passer le temps.

Fam., Se donner du bon temps, Se divertir.

Fig. et fam., Tuer le temps, Faire des riens, des choses inutiles pour se désennuyer.

TEMPS se dit aussi d’une Durée limitée. Ce soldat a fait son temps de service. Prêtez-moi cela pour quelque temps. Cela n’a pas laissé de durer un certain temps.

Cela n’a qu’un temps se dit d’une Chose qui ne dure que fort peu.

Pour un temps, Pour une certaine durée limitée. Cet emploi n’est que pour un temps.

Il a fait son temps se dit d’un Homme qui sort d’un emploi dont le temps était limité, ou qui n’est plus propre aux choses dont il s’est mêlé autrefois avec succès. Il se dit aussi des Choses hors d’usage. Cette loi avait fait son temps, Elle n’était plus efficace, applicable. Ce vêtement a fait son temps, Il a été porté autant qu’il pouvait l’être, il ne peut plus servir.

TEMPS signifie encore Délai. Je vous demande encore un peu de temps pour vous payer. Je vous demande du temps. Vous me donnez un temps bien court. Prendre du temps. Accorder du temps. Obtenir du temps. Donner un an de temps.

Cet homme ne cherche qu’à gagner du temps, Il ne cherche qu’à différer.

Prov., Qui a temps a vie, Quand le terme où l’on doit satisfaire à quelque chose est encore éloigné, on a du loisir pour se préparer à remplir son obligation.

TEMPS signifie aussi Loisir. Je n’ai pas le temps de vous parler. Il est si occupé qu’il n’a pas le temps de lire.

Il se dit également d’une époque déterminée. Payer dans le temps porté par l’obligation. Prévenir le temps. Devancer le temps. Le temps approche. Dès que le temps sera venu, sera échu. Marquez-moi précisément le temps. Elle est accouchée avant le temps. Ses cheveux avaient blanchi avant le temps.

Il signifie encore Conjoncture, occasion propre, moment. Le temps est favorable. Un temps plus opportun. Laisser passer le temps de faire quelque chose. Ce n’est pas le temps de parler de cela. Attendez à un autre temps. Chaque chose a son temps. Il est grand temps de faire cette démarche. Il n’est pas encore temps de songer à cela. Il n’est plus temps de le faire ou, absolument, Il n’est plus temps. Prov., Il y a temps pour tout. Il y a temps de rire et temps de pleurer, temps de parler et temps de se taire.

Prendre son temps, prendre bien son temps, prendre mal son temps, Prendre ou ne pas prendre le moment favorable pour faire quelque chose. Prendre son temps signifie aussi Faire une chose à loisir, sans se presser.

Prov., Tout vient à temps à qui sait attendre, Avec le temps et la patience, on vient à bout de tout.

TEMPS se dit aussi de la Saison propre à chaque chose. Le temps des vendanges. Le temps de la moisson. Le carême est un temps de pénitence.

Dans le temps des perdreaux, Dans le temps où l’on va à la chasse des perdreaux.

Le temps pascal. Voyez PASCAL.

Quatre-Temps, Les trois jours de jeûne ordonnés par l’église en chacune des quatre saisons de l’année. Observer les Quatre-Temps. Jeûner Quatre-Temps et Vigiles.

En termes de Liturgie, Propre du Temps, Ensemble des offices propres aux différentes époques de l’année liturgique.

TEMPS se dit en outre des Siècles, des différentes époques par rapport à la chronologie, des différents âges de la vie. Les temps fabuleux. Les temps héroïques. Les temps historiques. Du temps des patriarches. Du temps d’Auguste. Nous n’avons pas vu, nous ne verrons pas cela de notre temps. Ils vivaient dans le même temps. Il était de mon temps. Au bon vieux temps. Dans mon jeune temps. Au temps de ma jeunesse.

La nuit des temps, Les temps les plus éloignés et dont on n’a aucune connaissance certaine. Cela se perd dans la nuit des temps.

Dans la suite des temps, Dans un temps postérieur fort éloigné de celui dont on vient de parler.

En termes de l’écriture sainte, Dans la plénitude du temps. Voyez PLÉNITUDE. Jusqu’à la consommation des temps. Voyez CONSOMMATION.

TEMPS se dit aussi par rapport à l’état où sont les choses pour le gouvernement d’un pays, pour les manières de vivre, pour les modes, etc. C’était un bon temps, un temps heureux. Un temps misérable, un temps de corruption, un temps de trouble. En temps de paix et en temps de guerre. Dans les temps difficiles. Les temps sont bien changés. Les temps sont durs. C’est le goût du temps. Cela n’est pas surprenant par le temps qui court. Où est le temps... Qu’est devenu le temps... Quand reverrons-nous le temps où... Un temps fut que... Il fut un temps, il y a eu un temps où... Prov., Autres temps, autres moeurs.

En temps ordinaire, Dans l’état habituel des choses.

Les signes du temps, des temps, Ce qui caractérise une époque. C’est un signe des temps.

TEMPS désigne encore la Disposition de l’air, l’état de l’atmosphère. Il fait beau temps, vilain temps, mauvais temps. Temps sec, chaud, calme, serein. Temps humide, pluvieux, orageux, froid. Temps sombre, obscur, couvert, bas. Temps variable. Changement de temps. Si ce temps-là continue, dure. Le temps change. Le temps s’obscurcit, se couvre. Le temps s’éclaircit, se met au beau. être exposé à l’injure, aux injures du temps.

Prendre le temps comme il vient, Ne s’inquiéter de rien et s’accommoder à tous les événements.

Il fait un temps de demoiselle, Il ne fait ni pluie ni soleil.

Fig. et fam., Il y fait la pluie et le beau temps se dit d’un Homme qui est en grand crédit dans un pays, dans une maison.

En termes de Marine, Gros temps, Temps de tempête.

TEMPS se dit, en termes d’Escrime, d’Exercices militaires, etc., des Moments précis pendant lesquels il faut faire certains mouvements qui sont distingués et séparés par des pauses. Pousser une botte en deux temps, en trois temps. On dit dans un sens analogue : Temps d’arrêt.

En termes militaires, Au temps! se dit pour commander de revenir à la position précédente, en vue de recommencer le mouvement.

En termes d’équitation, Un temps de galop, Une galopade qui ne dure pas très longtemps.

TEMPS se dit, en termes de Musique et de Danse, des Principales divisions de la mesure, dont les unes sont plus marquées que les autres dans l’exécution, quoique d’ailleurs elles soient égales en durée. Mesure à deux temps, à trois temps, à quatre temps. La mesure se divise en temps forts et en temps faibles. La mesure commence toujours par un temps fort. La valse à trois temps.

TEMPS se dit dans un sens analogue en termes de Métrique. Les temps forts. Le temps marqué.

Il se dit, en termes de Déclamation, des Pauses, des silences qu’on observe entre certaines phrases, entre certains mots. Lorsqu’on parle en public, il est bon d’observer des temps entre certains mots, entre certaines phrases. Après ce vers, il y a un temps à garder. Prendre un temps.

En termes de Grammaire, il se dit des Différentes formes qui marquent dans les verbes le moment auquel se rapporte l’action ou l’état dont on parle. Les divers temps du verbe sont le présent, l’imparfait, le passé, le plus-que-parfait, le futur, le futur antérieur, etc. Les temps de l’indicatif. Les temps du subjonctif. Temps simples, temps composés. La concordance des temps.

à TEMPS

loc. adv.

Assez tôt, dans le temps voulu, au moment nécessaire. Vous arrivez à temps. Vous y serez à temps. Vous n’arriverez pas à temps pour le voir.

Cette chose n’a point été faite à temps, Elle a été faite trop tôt ou trop tard.

à TEMPS signifie aussi Pour un temps fixé. Travaux forcés à temps. Bannissement à temps.

EN MÊME TEMPS

loc. adv.

Dans le même instant, à la même heure, ensemble. Nous sommes partis en même temps. Nous étions au collège en même temps.

EN MÊME TEMPS QUE

loc. conj.

Au même moment que. Elle est arrivée en même temps que lui.

DE TOUT TEMPS

loc. adv.

Toujours. De tout temps la vertu s’est fait estimer.

DE TEMPS EN TEMPS, DE TEMPS à AUTRE

loc. adv.

De fois à autre, quelquefois. Il vient me voir de temps à autre. Ce jeune homme fait des étourderies de temps en temps.

EN TEMPS ET LIEU

loc. adv.

Dans le temps et le lieu convenables. Je vous expliquerai cela en temps et lieu.

LA PLUPART DU TEMPS

loc. adv.

Très souvent, presque toujours. La plupart du temps il est chez lui le matin.

ENTRE-TEMPS

loc. adv.

Dans l’intervalle. Entre-temps on alla dîner.

SUIVANT OU SELON LE TEMPS, SUIVANT OU SELON LES TEMPS

loc. adv.

Conformément à la circonstance. Il faut s’habiller suivant le temps. Se gouverner selon le temps, selon les temps.

Cet homme parle toujours suivant le temps, suivant les temps, Suivant les circonstances; cela se dit en bonne et en mauvaise part.

DANS LE TEMPS QUE

loc. conj.

Lorsque, pendant que. Dans le temps qu’on le croyait perdu il reprit l’avantage.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TEMPS — Chacun sait à quel aspect de son expérience répond le mot de temps; mais aucune définition de la notion correspondante n’a reçu jusqu’ici, chez les savants comme chez les philosophes, une approbation unanime. Sensible à cette difficulté qu’il… …   Encyclopédie Universelle

  • temps — Temps, m. Vient du Latin Tempus par syncope de la voyelle u, Tempus, Tempestas, l Espagnol et l Italien s esloignent trop dudit mot Latin, disant le premier Tiempo, et l autre Tempo. Le temps, ou jour, Dies. Le temps soit d un an, d un jour, ou d …   Thresor de la langue françoyse

  • temps — TEMPS. s. m. La mesure du mouvement, ce qui mesure la durée des choses. Il est opposé a Eternité. Temps passé. temps present. temps futur, ou temps avenir. le temps coule. le temps s escoule. la durée du temps. le temps passe bien viste. en moins …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TEMPS (LE) — TEMPS LE Journal qui n’est plus guère connu aujourd’hui que comme l’antécédent du Monde . Le titre en était apparu en 1829, mais c’est en 1861 qu’il renaît pour devenir, après avoir été modérément oppositionnel sous l’Empire, l’organe le plus… …   Encyclopédie Universelle

  • Temps — Temps, n. [OF. & F., fr. L. tempus. See {Temporal} of time.] Time. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Temps, le — (spr. lö tāng, »die Zeit«), eine der angesehensten Pariser Abendzeitungen, 1861 begründet, hielt sich unter Napoleon III. zur gemäßigten Opposition u. vertritt jetzt den gemäßigten Republikanismus …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • temps — TEMPS: Éternel sujet de conversation. Cause universelle des maladies. Toujours s en plaindre …   Dictionnaire des idées reçues

  • temps — Mot Monosíl·lab Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • TEMPS — s. m. (Le P ne se prononce point.) La durée des choses, marquée par certaines périodes ou mesures, et principalement par le mouvement et la révolution apparente du soleil. Compter, mesurer le temps. Un long temps. Un temps court. Un temps limité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Temps — Pour les articles homonymes, voir Temps (homonymie). Chronos, dieu du temps de la mythologie grecque, par Ignaz Günther. Le temps …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.